Re tout le monde.

Voila 12 jours que je suis a Chiang Mai et que je vais chaque jour a l’hopital. Le reste de la troupe est deja parti depuis 6 jours au Laos… C’est un peu chiant parce que j’ai loupe Vientiane (la capital du Laos) et Vang Vieng une ville hypertouristique (enfin de ce que je sais du guide) avec plein d’activites touristiques genre descente en bouee sur la Nam Song etc. Ce qui finalement me fait le plus rire c’est qu’il y avait 1 photo d’un superbe coucher de soleil dans le Lonely Planet, LA chose qui me donnais tellement envie de partir, et c’est a Van Vieng… Mais bon finalement c’est pas si grave, apres un premier jour un peu penible, le reste de la semaine et passe tres vite et j’ai vecu plein de choses ‘approved TLA’ (c’est que j’ai le pouvoir de mettre le tampon si je trouve qqch d’authentique, pouvoir qui m’a ete donne par le reste des membres de l’expedition).

 Tout d’abord l’auberge: je suis a ‘Grace guest house’, j’ai une chambre double pour 5 CHF la nuit (avec salle de bain et tout) c’est plutot cool. Et celle qui tient l’auberge (qui vient d’une famille de 7) est une boule de nerf! Elle arrete pas de courir dans tout les sens et j’oublierais jamais son fameux ‘excuse me, you order…’ (a prononce avec l’accent thai). Un truc qui montre a quel point elle est stress, sur les tables il y a des grelots (genre jouet pour gamin) pour l’appeler pour etre servi…. Et le plus marrant c’est que tout le famille est la: ces enfants (elle en a aussi 5 ou 6) travail au resto le temps des vacances. Le plus jeune (tellement timide et qui baisse les yeux a chaque fois qu’il te voit) ne parle vraiment pas un mot d’anglais et se trompait souvent de commande. Mais depuis les 12 jours que je suis la il a fait de sacre progres et maintenant chaque fois qu’il vient me servir c’est avec un grand sourir. Hier il a meme essayer de faire une conversation, mais a part quelques mots et des sourirs, c’etait dur de ce comprendre… C’est comme la grand mere qui est a la reception qui chaque jour essaie de me tenir une conversation avec quelques signes et quelques mots thai, et meme si on se comprend pas toujours, c’est assez marrant. Bref c’est des gens qui bossent, qui sont honnetes, naturels et sympathiques ce qui fait que j’ai passe une bonne semaine. En plus juste en face de ma guest house se trouve 4 thais et une thailandaise qui s’occupe d’internet. Apres avoir regarde Liverpool-Manchester le we passe (4-1, la branlee) c’est devenu mes potes. Ils me font plus payer tout le temps et en fin d’apres midi on joue au foot sur la PS (si jamais christophe tu lis ce blog, sache que je vais te mettre la misere en rentrant). 

Sinon je commence a connaitre tout les chauffeurs de ‘tuk tuk’, et maintenant j’ai meme mon chauffeur prive qui m’attend devant l’hopital! Et tous rigole a chaque fois en me voyant et me demande toujours si ca va mieux. Hier j’ai croise deux de mes collegues:ils se sont egalement casse la gueule en moto, mais ca avait l’air plus mechant. Je vous dis pas comme mon chauffeur de tuk tuk c’est marre en me posant devant la guesthouse et en reprennant les deux autres eclopes… J’ai aussi ma vendeuse d’ananas prive (j’aime tellement ca, ils ont tellement de gout ici) et chaque fois que je viens elle me dit ‘Pinaple’ et elle me coupe quelques morceaux tout en rigolant et en me demandant si ca va mieux. Pour le midi j’ai egalement trouve un resto vraiment TLA, personne ne parle anglais, il y a que des thais comme clients et celle qui prepare les repas me prepare toujours des repas ‘surprises’ (comme elle parle pas anglais on se comprend jamais) vraiment bons pour 50 centimes-1CHF! Et je vous parle pas de l’hopital:je suis une star. Tout le monde me connait et chaque fois que je rentre tout le monde sait ce que je veux: ‘Nicolas?Pamy?wait emergency room…’. Ils ont pas reussi a retenir ‘Samuel’ (visiblement trop complique) donc tout le monde m’appelle ‘Nicolas’ (mon 2eme nom) et Pamy c’est le nom de l’infirmiere avec laquelle ils veulent tous me caser (celle qui fait en grande partie mes soins). Et grace a ces jours a l’hopital j’ai appris les mots thai de toute l’anatomie du corps humain (‘can’=bras, ‘saw’=coude, ‘moo’=main, ‘kaow’=genou, ‘dee’=plaie et ‘Chip Mai?Mai chai…’=Est-ce qye ca fait mal?Non…). 

Et dernier truc qui a vraiment ete TLA cette semaine c’est le bee bar. Je marchais dans la rue et en passant devant ce bar (vers midi) les gens de ce bar (que des thais) me demandent ce que j’avais fait et m’offre a manger. Une excellente salade papaya,cool (et meme si j’etais un peu mefiant ils mangaient la meme chose donc c’etait ok)! Et une des filles m’invite a venir au bar le soir pour boire une biere. Je me dis ok, si jamais c’est trop louche je me barre. Donc 20h j’arrive au bar, et il y avait un americain ‘Bob’ (39 ans, bosse a l’ambassade americaine, qui suivait des cours de thai a Chiang Mai avant de s’installer a Bangkok avec sa famille dans quelques jours) et la fille en question. Au debut je flippais un peu pck je savais pas trop ou on allait, mais finalement j’ai passe une soiree vraiment cool au Riverside (un resto vraiment connu de Chiang Mai) avant de revenir au bee bar. En revenant l’ambiance etait vraiment plus glauque il y avait quelques vieux pervers d’europeens et la thai commencais d’etre de plus en plus ‘symathique’ en vers moi (genre elle me prenait le bras). Donc je suis parti… Le lendemain la thai m’avait invite a manger a midi, je me dis bon ben on va voir… Et la c’etait ok, on a parle et il n’y avait plus de probleme, elle a compris que je n’etais vraiment pas interesse et on a bcp discute…Elle a commence des etudes en droit qu’elle a du arreter faute d’argent, et elle m’a montre le bar chic qu’elle allait ouvrir avec sa soeur (qui s’etait marie a un australien) et finalement elle m’a explique une triste realite (que j’ai pu constater): c’est que beaucoup de thai (garcon et fille) essaye de trouver des americains ou europeen comme ‘boyfriend’ comme ils appellent ca, pour essayer de sortir de la misere. Souvent ca se resume a une relation qui dure 1-2 ans et qui n’abouti pas a grand chose ou parfois (comme pour la soeur de ma thai) le mariage et la sortie de la misere est possible. L’aprem on a ete voir (grace a un bon plan a bob qui nous avait parle d’un moyen gratos pour monter a Doi Suthep) le temple de Doi Suthep. Dans le bus on est tombe avec 4 francais:j’ai jamais vu des cons pareils!Pere de famille, ils bossent a la SNCF comme conducteurs de train, ils viennent en thailand regulierement (ici 3 semaines a Chiang Mai) pour 2 choses: l’alcool et surtout les filles. Triste. Vraiment les gros porcs. Et c’est ca la triste realite: les thais tombent finalement sur des dechets pareils pour essayer de sortir de la miseres…Enfin je savais bien que la thailand etait pauvre et que c’etait LE pays du sexe, mais je pensais que c’etait des putes comme chez nous et pas que c’etait si viscieux. Bref finalement, quand tout le monde au bee bar a compris que j’etais pas un touriste comme ces francais j’ai finalement passe encore une soiree jeudi soir, qu’avec des thais. On s’est vraiment bien marre. Et comble du tout je suis tombe sur une thai qui parlait quebequois: sa mere a reussi a se marier avec un quebequois et cette fille a vecu 8 ans au quebeque et, apres ces etudes de management du tourisme, elle espere retourner au quebeque pour etre hotesse de l’air. 

Et pour la suite du programme, je vais finalement cet aprem a l’hopital pour enlever les fils de mon genou (si tout va bien) et ce soir je pars avec un bus de nuit pour le Laos rejoindre demain le reste de l’expedition! Et dsl pour les photos, je vais essayer de mettre tout ca assez rapidement…

 A+ tout le monde, take care    

Salut a toi de passage sur ce blog, enfin je me remets a ecrire la suite de l’aventure et quels evenements!

 Apres une derniere soiree fort sympathique a Sukhothai (en compagnie de 3 allemands) on est parti pour Lampang realiser le reve de coco: voir des elephants jouer de la musique et peindre des tableaux!!!Quel talent!! On les a aussi vu prendre leur bain, et dans la « maternite » il y avait un petit elephanteau tellement chou (hein Emilie?)! Ca nous a enleve la frustration du parc national…Je pense que pour l’instant Lampang etait la pire auberge:caffards et matelats degeu, mais comme d’hab les deux vieux qui geraient la guesthouse etaient a dorables et meme s’ils ne parlaient pas un mot d’anglais ils ont retrouve le lonely planet d’Emily (a prono nce Emilaie),  qu’on croyait definitivement  perdu, dans la lessive des draps de lits!

img14871.jpgimg14671.jpg  img14451.jpg

Apres quelques heures de bus prochaine destination: Chiang Mai. C’est la grosse ville du nord de la thailand. On y est reste un jour, le temps de se faire un vrai massage thailandais, c’est-a-dire un massage par des aveugles. Pour ceux qui me connaisse vous savez a quel point je suis detendu chez le Chiro par exemple? Ben la c’est la meme chose… Mais au final j’etais quand meme detendu et je dois dire que j’admire ces aveugles… Pendant cette journee a Chang Mai on a egalement loue des motos pour les 4 jours suivants. Et hop nous voila chevauchant nos 125 cc roulant dans le nord ouest de la thailand, perdu au milieu des risieres et des petits villages des differentes ethnies.

img15161.jpg img15141.jpgimg15111.jpg

Parti de Chiang Mai, on a fait une boucle Pai-Mae Lana-Mae Hong Son- Mae Chaem et retour a Chiang Mai. Paysages magnifiques, hot springs (gyser), viste de grotte et baignade dans une chute d’eau avec une poingnee de petits thais qui nous ont montre comment faire du toboggan dans la cascade, bref tout allait bien jusqu’a Mae Lana. A Mae Lana on a rencontre Ampha une dame qui parle anglais « nit nawy » (petit peu) et on a passe la soiree a discuter de choses et d’autres: de l’importance « politically » (petite blag interne) du roi de Thailand, du mariage entre thailandais et on a appris qu’elle faisait tourner ce petit village recule avec sa guesthouse, son magasin et sa « station » service (3 miserable pompe a main)! Une de ses amies s’est mariee a un suisse, du coup elle avait pleins de photos des montagne de part chez nous…drole! Elle en revanche etait toujours celibataire. Bref tout ca pour dire qu’apres Mae Lana j’ai eu une serie un peu plus triste… Le 3 eme jour on a eu une mechante insolation avec Aurelien (on vomissait dans chaque virage) et c’est depuis ce moment la qu’on a compris qu’il fallait vraiment boire et se rafraichir souvent, le soleil et decidement bien plus fort que chez nous (ca nous a fait manquer une belle route jusqu’a la frontiere Birmane et un village avec des femmes a long coup). Mais le lendemain plus de soucis, bien retabli, c’est une belle journee jusqu’a ce que, en plein apres midi, je chute sur une bosse (un mechant defaut de la route) qui etait cachee par du sable (j’avais ralenti pour le sable, mais pas assez pour la bosse) et paf un superman (au moins la figure etait classe) avec comme bilan le coude gauche bien erafle et le genou gauche ouvert tres profondement. Evidemment aucun panneau d’indication pour cette grosse bosse… J’ai eu beaucoup de chance de tomber sur des israeliens qui passaient juste apres nous et qui visiblement s’y connaissaient pour soigner des blesses (ils avaient tout le matos pour soigner qqn, m’ont desinfecte, et m’ont dit: »Go to hospital, NOW! », et ils ont appele l’hopital le plus proche: Mae Chaem). Apres ca j’ai encore fait presque 1h30 de moto sous le soleil brulant de l’apres midi avant d’arriver, finalement, a l’hopital. Meme si c’etait rudimentaire, je n’ai pas du attendre et visiblement les points de souture ne sont pas si mal fait (3 au total)… Enfin soigne, on a decide de passer la nuit a Mae Chaem (ce qui etait intialement deja prevu). Mais reste a savoir comment parcourir les 150 km restant pour revenir a Chiang Mai pour rendre les motos a 10h le lendemain. Je pouvais plus plier le genou donc « impossible » de faire ca sur la moto et pas de rapatriement possible…Le debat commence:

-Coco: »Fais du stop, les pic-up nous prennent si facilement… »

- »Ouaip mais le prob c’est que j’ai encore une moto en plus et qu’il faut la faire tenir et tout et tout…(Et chang Mai c’est quand meme pas la porte a cote) »

- »Si vraiment vous trouvez pas de solution je peux la conduire jusqu’a Chiang Mai, j’ai le permis international, je reviendrais en bus… », nous disait un francais qui, avec sa femme, etait les seuls clients de l’hotel en plus de nous.

Bref ce fut long jusqu’a ce que la thailandaise qui tenait la guesthouse, qui rigolait tout le temps et qui parlait vraiment ‘nit nawy’ anglais nous trouve la solution: elle part a 7h du mat pour Chiang Mai en Santeo (sorte de « minibus »), elle est ok pour me prendre moi et la moto. Ce qui fait que j’ai fait environ 3h de Santeo avec mon genou, des moines, des grand-meres, bref le tout thailandais et ma moto attachee par quelques fils a l’arriere de ce bus. Finalement, apres encore quelques autres galeres (et 500 Baht de frais de transport et encore 500 Baht de frais de reparation), la moto est rendue et moi je vais a l’hopital a Chiang Mai. Bilan: 2 semaines de soin et donc depuis je vais tous les jours a l’hopital pour soigner mes plaies. Mais le traitement est ok, et les infirmieres m’apprenne le thai et veulent que j’emmene « Pam », la « sowai » (jolie) infirmiere (attention si tu prononce un peu mal ca veut dire pas de chance…), au Laos avec nous. Mais le probleme actuel est que je sais pas encore quand je vais aller au Laos (car les hopitaux sont vraiment plus pourri qu’en Thailand), donc j’hesite d’attendre encore, seul, a Chiang Mai (environ 1 semaine) et de rejoindre les reste de la troupe au Laos un peu plus tard (ils partent dans 2 jours). Mais de toute facon le 22 faut que je sois sorti de Thailand, sinon c’est au coup de pied au cul que je vais sortir de Thailand: mon visa expire cette date la. Mais la, a l’heure ou je vous ecris, ca fait deja 4 jours que je suis a Chiang Mai avec Emilie (le reste de la troupe et parti faire le triangle d’or en moto pour voir les champs d’opium et cie.), car la pauvre a ete piquee par une abeille pendant qu’elle faisait de la moto et elle a triple de volume d’un cote du visage (on voyait plus son oeil)!

img15261.jpg img1544.jpgimg1574.jpgimg1585.jpg

Enfin voila, en lisant actuellement un livre sure le buddhisme, j’essaie de comprendre la culture thai, de philosopher un peu et de prendre mon mal (dukkha dans le buddhisme) en patience…

 A+ tout le monde, take care

Sa-wat-dii khrap (hello) everybody,

depart du trip: 3 jours a Bangkok. Hotel tranquille avec piscine et babyfoot le temps de s’acclimater un peu (40 degres et une  grosse humidite ambiante), de s’habituer aux elephants dans la ville, de mettre une raclee a des neozelandais au babyfoot et de visiter le grand palace et Wat pho (avec un bouddha couche de 46m de long sur 15m de hauteur, position symbolisant le passage au nirvana). 

img11011.jpg  img11531.jpg

On a ensuite file vers le nord: Ayuthaya ancienne capitale du royaume de Siam.  Toujours aussi chaud, balade en velo, le vocabulaire s’approfondi, des bouddha a tire-larigo et des temples en veux tu, en voila! Cela faisait 5 jours on comptait 1500 bouddha a notre palmares!Particularite: les Pangras tours symbolisant des centres du monde.

img13091.jpgimg12821.jpgimg13211.jpg

Et aussi nos premieres soirees au jazz bar avec la rencontre de Chang 1, Chang2 et thierry ‘Crocrodile’. Dans 2 ans Chang 1, qui etudie l’anglais et bosse comme vendeur de velo et barman au jazz bar, veut ouvrir sont propre bar au sud de la Thailand. On lui a promis qu’on ramenerait l’europe entiere: je compte sur vous.

Ensuite les Bouddha et cie nous gavaient un peu donc destination Khao Yai National Park. 2168 km2 de jungle inscrite au partimoine mondial de l’Unesco avec 250 elephants sauvages, des black bears, des tigres, leopards, singes, dears, gibbons etc. La liste et longue mais notre bilan et maigre: 1 crocrodile, 1 porc-epique, des sangsues, des maccaques qui nous on ouvert les valises et plusieurs oiseaux… Mais pas d’elephants…

img13271.jpg img13391.jpgimg13351.jpg img13721.jpg

img13541.jpg 

Apres une nuit sous tente a jouer les Indiana Jones on est revenu passer une nuit a Ayuthaya et feter dignement l’anni de Farly et le mien, bien evidememment au jazz bar! Le patron du bar, Chang2, m’a fait jouer du piano et nous a offert, pour l’occasion un petit thai wisky:excellent, hein Farly!

Le jour d’apres en route pour Sukhkothai avec 6h de bus. C’est ou on se trouve actuellement: l’auberge et juste la meilleure depuis le debut et la receptionniste et tellement ‘cute’!! A l’heure ou je vous parle on vient de rentrer du parc historique de Sukothai et Coco et Farly se font faire un massage thai sur notre terrasse… Donc premier bilan du voyage: les thais sont vraiment aimables et chaleureux, et on survit avec les fried/soupe noodle/rice et les curry (et c vraiment pas cher:1-3 CHF le repas)! Pour ceux que ca interesse voici aussi une photo de nos premier km parcourus et les moyen (ici le train).

img14251.jpg img12131.jpg img13221.jpg

Laa kawn (A+) tout le monde and take care

 

 

 

 

 

 

 

Un peu de Jazz manouche? Ok c’est un peu remixé…

 Image de prévisualisation YouTube

Quelle journée de ski ce dimanche!Les 4 ingrédients fondamentaux étaient là: soleil, ciel bleu, poudre à gogo et…des filles,Sourire!

img07121.jpgimg0701.jpgimg0710.jpg

Merci Flo, Alessia et Sarah! Et l’oscar de la plus belle performance féminine dans ‘une journée à Bruson’: 

Image de prévisualisation YouTube

J’espère qu’on se refera bientôt une jounée de ski pareille!

Bon mes premiers pas dans la création de ce blog qui va me permettre de m’exprimer pendant les 3 mois de voyageen Idochine… Ben pour commencer je mets une video de mon frère entrain de faire du foot…

 Image de prévisualisation YouTube

Ballon d’or? En tout cas il détient le record de jonglage: 73 (non effectivement…Pas sur cette vidéo). Ca m’énerve!

Cédric en Argentine |
Pierre et Pauline au Chili ... |
Notre studio en Martinique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tahiti
| La Gazelle Gazouille
| Notre vie en Australie